Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 3 février 2023
Antananarivo | 02h17
 

Santé

Santé publique

Covid-19 : Bilan épidémiologique

lundi 16 janvier

Situation du 07 au 13 janvier 2023

NB : Tous les chiffres ainsi que la localisation par région des cas de contamination ci-dessous sont tels qu’indiqué par le Ministère de la Santé Pubique.


- Testés : 449
- Cas actifs : 39
- Total des cas : 28
- Nouveaux cas : 28
- Formes graves : 05
- Décès : 00


- Total des cas : 28

  • Analamanga : 20
  • Itasy : 01
  • Vakinankaratra : 01
  • Matsiatra Ambony : 03
  • Diana : 01
  • Atsinanana : 01
  • Atsimo Andrefana : 01

5 commentaires

Vos commentaires

  • 16 janvier à 10:14 | arsonist (#10169)

    En janvier 2022 , cette ONG OXFAM dénonçait déjà le détournement par les autorités des pays bénéficiaires et leurs "associés à l’international" des fonds alloués par les organismes internationaux officiels pour lutter contre la covid19.

    A l’orée de la rencontre annuelle de cette année 2023 à Davos des élites économiques et politiques , cette même ONG OXFAM (d’idéologie plutôt "non-conservatrice") prêche ouvertement la disparition à moyen terme des milliardaires .

    https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/WEF-2023-l-ONG-Oxfam-milite-pour-abolir-les-milliardaires--42738969/

    Extrait.
    "Chaque milliardaire représente un échec de politique publique", avance l’ONG Oxfam dans un rapport publié à l’ouverture du Forum de Davos lundi, militant pour une division par deux de leur nombre d’ici 2030 grâce à la taxation, avant d’"abolir" les milliardaires à plus long terme.

    "Les inégalités économiques ont atteint des niveaux extrêmes et dangereux", écrit l’organisation internationale dans son rapport annuel sur les inégalités, au coup d’envoi d’une semaine d’échanges entre élites économiques et politiques dans la station de ski suisse de Davos.

  • 16 janvier à 10:25 | Dadabe (#9116)

    Le match, lui, est gagné !

    Les transporteurs en grève (bonjour l’inflation !), les routes nationales 2, 4 et 7 quasiment impraticables, des inondations ici, des glissements de terrain là, et puis les incessantes coupures de la Jirama sans parler de l’insécurité qui grimpe et de la faim qui tenaille des millions d’estomacs. A l’heure des promesses électorales, tandis que les sectaires religieux s’en donnent à ’’choeur’’ joie et que le Covid19 fait semblant de n’être plus qu’un mauvais souvenir, il serait peut-être sage de se faire tout petit et modeste, non ?
    Mais, les Barea ont gagné leur match (2-1), hier contre l’équipe deux fois finaliste du Championnat d’Afrique des Nations, le Ghana ! Grosse surprise donc à Constantine (Algérie). Les Black Galaxies font la gueule mais voilà un peu d’allégresse qui vient à point nommé remonter le moral des Malgaches accros du ballon rond. C’est déjà ça...
    Au fait, il a été beaucoup question de poids-lourds transportant 50, 60, 80 et pourquoi pas 100 tonnes de carburants. Hé ho !!! Suffit de lire : le camion qui s’est renversé à proximité de la centrale de Befandriana Avaratra ne transportait que 14.000 litres de gas-oil et 8.000 litres d’huile. Soit un peu moins de 22 tonnes. Il était donc ’’manara-penitra’’, non ? Et puis, comme ça, bien remplies, les lampes à huile des alentours vont pouvoir pallier l’absence de courant électrique... Et c’est gratuit ! Bon, cela dit, je reviens comme promis à mes petits posts, hors-sujets ou pas.

    • 16 janvier à 10:26 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      En attendant les Etats-Unis d’Afrique...

      Le 11 janvier dernier, je fus ravi d’avoir une réponse du pertinent ’’Albatros’’ (vous savez, les grandes ailes qui permettent de planer au-dessus de la mêlée...). Voici l’essentiel de ce post : ’’Vous oubliez, les 1,4 milliard d’africains (estimation de 2022 !), et sa moyenne d’âge ! Les "jeunes africains" ne resterons pas les deux pieds dans le même sabot (comme on dit chez nous !)’’.
      Dans l’absolu, ’’Albatros’’ a raison car l’Afrique ne saurait être oubliée. Mais, dans mon post, je ne m’intéressais qu’aux actuelles grandes puissances ’’déclarées’’ de ce bas monde, dont la Chine et l’Inde. L’Afrique, elle, en dépit de son Union Africaine (!), est un grand continent mais pas encore une force économique et militaire coordonnée pouvant lui permettre de jouer dans la cour des grands. Et je n’attends aucun miracle de la part des quelques roitelets africains qui tiennent encore le haut du pavé (face auxquels le bébé-dictateur malgache ne passe que pour un idiot).
      Mon oubli n’en était donc pas un et je crains que la publication d’un futur ’’Quand l’Afrique s’éveillera’’ soit reportée d’une bonne trentaine d’années sinon plus. Autant dire que je ne verrai pas l’éclosion des ’’Etats-Unis d’Afrique’’. En attendant, cette jeunesse africaine, si affamée de savoir et de modernité, mérite qu’on l’aide plus que jamais à être elle-même et à se former, en Europe comme ailleurs.

      PS - Ainsi vont les civilisations. Elles naissent, grandissent et meurent. Le Vieux monde a-t-il fait son temps ? Il semble que oui, enfin presque...

    • 16 janvier à 10:26 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Que des miettes pour Mada...

      Dans le post ci-dessus, je suis donc d’un optimisme très modéré quant à l’émergence rapide des pays africains (Madagascar compris). Samedi, à 19h29, ’’Arsonist’’ a donné un lien intéressant concernant les manœuvres russes en Afrique... Je poursuis donc ma petite réflexion.
      La Russie poursuit son afro-lobbying en dépit de sa guerre à domicile (ou presque). Bon... Mais les ’’forces vives’’ dites Wagner ont tout de même dû revenir en quatrième vitesse aux frontières de l’Ukraine. Hormis quelques conseillers militaires et supplétifs africains, les ’’tueurs russes’’ ne doivent plus être pléthore en Afrique, ni surtout à Madagascar. Cela dit, avec des mallettes bien remplies, on peut toujours acheter la conscience des roitelets, surtout en période électorale...
      Une évidence : la Russie est devenue un nain économique et pour longtemps, comparée à l’Europe de l’Ouest, aux Etats-Unis et surtout à la Chine qui investit en masse en Afrique car c’est plus rentable que d’y envoyer des mercenaires slaves à croix gammée... Je n’ignore certes pas l’influence de la Russie, qui incite par exemple les incultes Maliens à conchier la France, mais je pense que son actuel pouvoir n’est qu’un pouvoir de nuisance qui ignore le donnant-donnant ! A terme, c’est voué à l’échec. Oui, c’est bien de la Chine dont il faut parler et éventuellement s’inquiéter !
      N’oublions pas que Djibouti a vu naître la première base militaire navale chinoise hors des eaux territoriales chinoises. Et ce n’est qu’un début ! Alors, autant le comprendre tout de suite, les Malgaches n’auront que des miettes car ils sont trop éloignés de la version maritime de la’’Route de la Soie’’, qui vise essentiellement l’Europe. En outre, le Kenya comme la Tanzanie ou le Mozambique offrent de très belles ’’opportunités portuaires" sur le continent africain. Pourquoi faire une escale, à Mada ? Pour redistribuer avec des barges quelques conteneurs aux Comores et à Maurice ? Soyons un peu sérieux et, en passant, pourquoi ne pas demander au Sri Lanka ce qu’il en pense ? Se vendre aux Chinois est toujours douloureux car eux n’ont jamais d’états d’âme...

      PS - Bien entendu, chacun peut imaginer le poids anecdotique de deux ou trois paquebots annuels déversant quelques centaines de vieux touristes japonais avides de découvrir en moins de 24 heures tous les trésors de la Grande Île, jardinet de ’’Miami Beach’’ inclus (!!!).

  • 16 janvier à 10:55 | MALIBUC (#9345)

    Zéro décès dû au COVID nous dit on.
    Par contre on ne nous dit pas le nombre exact des morts par balles.
    Des assassinats gratuits par les forces de l’ordre qui tirent à vue.
    Les pandores n’arrivent pas à attraper les soit disant voleurs, alors ils font feu sur les "supposés voleurs".
    Ici à Dago la présomption d’innocence n’existe pas.
    Démocratie avez vous dit ?

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS