Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 20 juillet 2024
Antananarivo | 12h00
 

Editorial

Être dignes dans l’indignation

vendredi 3 mai |  2553 visites  | Ndimby A., Patrick A.

La liberté de la presse, célébrée mondialement en ce 3 mai, nous amène à poser deux questions fondamentales. Un, Madagascar est-elle une dictature ? La réponse est non. Deux, Madagascar est-elle alors une démocratie ? La réponse est également non. En toute objectivité, il y a des libertés civiles et des droits publics qui sont encore plus ou moins respectés, ce qui fait que Madagascar n’est pas encore comparable à la Corée du Nord, au Rwanda ou à la Russie. Mais également en toute objectivité, il y a des dérives autocratiques qui nous tiennent de plus en plus éloignés des modèles acceptables de démocratie libérale dans le monde, ou même en Afrique.

En matière d’application des valeurs démocratiques, Madagascar est donc dans une zone grise : ni tout à fait noire, ni tout à fait blanche. Plus particulièrement en matière de liberté de la presse, plutôt que de prêter attention aux discours de propagande des partisans ou détracteurs du régime, privilégions un indicateur qui fait autorité : le classement établi depuis 2002 par Reporters sans frontières (RSF) en matière de liberté de la presse.

Sur cette période, le meilleur score obtenu a été en 2003 (46ème place), après l’euphorie de l’arrivée au pouvoir de Marc Ravalomanana et les promesses de démocratisation sur lesquelles il a surfé pour mobiliser autour de son coup d’État de 2002. Malheureusement, le naturel chassé est revenu au galop, avec deux grosses chutes, en 2005 (perte de 25 places par rapport à l’année précédente) et en 2008 (perte de 33 places en un an). La situation s’est ensuite aggravée avec le coup d’État de 2009 qui a fait chuter Madagascar de 40 places pour arriver à la 134ème place. Un bel exemple de continuité de l’État entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina : à eux deux, ils ont fait tomber Madagascar de 73 places en l’espace de deux années.

Le graphique illustre clairement que la pire période du classement RSF est constituée par les deux premières années du coup d’État de 2009, avant que l’arrivée du Premier ministre de consensus Omer Beriziky ne permette de sauver les rares meubles qui restaient en matière de démocratie, d’économie et d’état de droit. Finalement, c’est sous Hery Rajaonarimampianina que Madagascar a remonté la pente, avant que le retour d’Andry Rajoelina au pouvoir en 2019 ne fasse à nouveau chuter la courbe à partir de 2022. On souligne que ce n’est que sous Andry Rajoelina que Madagascar est passé en dessous de la barre symbolique de la 100ème place, et ce à trois reprises : 2009, 2010 et 2023. « Sambasamba amin’ny tantaram-pirenena », comme il aime à le répéter ? Si l’on cherche à identifier le dirigeant qui a été le plus liberticide pour les médias depuis 2002, les chiffres ne mentent pas, « loin des grands discours et des grandes théories » comme dirait Jean-Jacques Goldman.

En matière de liberté de la presse, la situation actuelle est donc loin d’être idéale, ni même satisfaisante avec une 100ème place sur 180 pays en 2024, et une précarité économique qui pèse sur les capacités à investir, à investiguer et à résister aux pressions. Il y a donc de dignes et légitimes combats à mener au nom de la démocratie inscrite en tant que valeur dans la Constitution. Beaucoup ont noté que les deux signataires du présent article, qui avaient surtout été actifs pendant la transition 2009-2013 avant de se mettre en retrait, sont revenus de manière plus fréquente depuis quelques mois. Il y a une double conviction derrière ce retour : celle qu’il y a des vérités à dire, mais également qu’il y a une manière de les dire. 

Refuser la facilité de l’injure et de la calomnie

La situation de déliquescence du pays, que la propagande et le werawera n’arrivent pas à cacher, nécessite que des voix continuent à porter la protestation et l’esprit critique, malgré les menaces, les intimidations, et l’instrumentalisation de la Justice. Laisser le fanatisme et la propagande faire croire que tout va bien constituerait un forfait, car pour paraphraser Albert Einstein, « Ceux qui ont le privilège de le pouvoir ont le devoir de parler » [1]. Toutefois, malgré notre conviction qu’il faut pointer du doigt la vérité du manque de performance, de compétence et d’intégrité des dirigeants, la rédaction de Madagascar-Tribune.com est également convaincue que cela doit se faire dans la dignité et le respect de l’éthique journalistique : sans mensonges, sans insultes, et sans calomnies.

Les actes critiquables sont déjà suffisamment nombreux et parlants sans qu’il ne soit besoin de verser dans l’indignité malgré l’indignation légitime. Nous ne devons pas nous abaisser au niveau de ceux qui nous indignent, pour finir lamentablement par leur ressembler. Nous essayons donc, dans notre pratique du journalisme d’opinion que sont les éditoriaux, de valoriser la vérité étayée de faits et de démonstrations, pour ne pas laisser de place au tora-po et à l’invective. C’est à ce prix que nous tentons de maintenir la vision de feu Rahaga Ramaholimihaso, père fondateur du journal : offrir une plate-forme médiatique qui valorise le débat d’idées. 

En ce 3 mai, il est utile de rappeler cette vision pour inviter également les forumistes à s’efforcer de maintenir cet état d’esprit. Injures, surnoms dénigrants ou quolibets de cour d’école primaire n’élèvent pas le débat, et n’honorent pas ceux qui les prononcent. Si de tels agissements sont commis de manière répétée, cela devient du harcèlement, pénalement répréhensible. Se limiter à dénigrer ou discréditer l’adversaire, sans avancer d’argument sur le fond, ce n’est pas débattre, c’est s’arroger le droit de refuser le débat et la remise en cause.

Nous dédions exceptionnellement cet article à tous les contributeurs du forum qui font l’effort d’y faire vivre le débat d’idées en défendant leurs opinions avec des contradictions argumentées, et surtout en évitant de marcher dans le caniveau de l’insulte facile contre les politiciens ou les autres forumistes. Si nous souhaitons tous voir la situation de Madagascar s’améliorer en matière de tolérance et d’esprit civique, nous devons commencer par être nous-mêmes le reflet de ce changement et de cette dignité que nous espérons voir dans notre pays.

-----

Notes

[1Citation originale : « Ceux qui ont le privilège de savoir ont le devoir d’agir ».

36 commentaires

Vos commentaires

  • 3 mai à 17:27 | Albatros (#234)

    👏👏👏
    Encore une fois merci, à Ndimby et à Patrick, pour cet article décrivant bien la situation des « libertés » et de la « démocratie » à Madagascar.

    - A la phrase :
    « la rédaction de Madagascar-Tribune.com est également convaincue que cela doit se faire dans la dignité et le respect de l’éthique journalistique : sans mensonges, sans insultes, et sans calomnies. », je rajouterai ...... SANS tentative d’orientation politique !.

    Merci, également, pour vos deux derniers paragraphes !.
    Effectivement, la possibilité de s’informer, au travers de ce site, sur les problèmes rencontrés à Dago, est de plus en plus noyée dans la vase (au sens ; décomposition de diverses matières organiques, comme je l’ai déjà mentionné), par les interventions de certains et certaines !.

    Bon courage à vous deux et bonne chance à Madagascar.
    Tout n’est pas perdu !.

    @+🕊

  • 3 mai à 17:44 | Isandra (#7070)

    « Un, Madagascar est-elle une dictature ? La réponse est non. »

    Certains raisonnent en mode binaire, de ce fait, si ce n’est pas dictature, ce sera la démocratie, ça n’existe ni dictature, ni démocratie.

    Certes, notre démocratie n’est pas encore parfaite, cependant, le fait qu’aucun chef de grand parti de l’opposition n’est en prison, ni en exil, et ils peuvent tous exercer librement leur activités politiques dans ce pays, se présenter, se retirer, s’exprimer, insulter, même, etc, et que les journalistes peuvent également exécuter librement leur boulot sans censure, sans parler toutes les élections, on peut dire que la démocratie s’applique vraiment à Madagascar.

    • 6 mai à 13:38 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Merci Dimby

      Isandra
      Et les JOURNALISTES INCARCERES ????
      La liberté de presse bafouée, est ce la démocratie foza ??

    • 6 mai à 13:41 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Merci Dimby

      Isandra
      Et les JOURNALISTES INCARCERES ????
      La liberté de presse bafouée, est ce la démocratie foza ???

      Sur la côte le journalisme est encore un objet rare.

  • 3 mai à 17:53 | Isandra (#7070)

    Cependant, c’est cette démocratie qui a tué notre développement.

    « Depuis son indépendance, Madagascar a connu des crises politiques de façon récurrente qui neutralisaient régulièrement le cycle de croissance et du développement du pays. »

  • 3 mai à 20:23 | Jipo (#4988)

    Liberté d’ expression !
    On diabolise Poutine, mais on reçoit en grande pompe un de ses sponsors , une logique imparable à surtout ne pas « partager » mais : appliquer , une « sincérité » caractéristique du Pays des droits de l’ homme ...
    j’ avais oublié par quoi nous sommes dirigés 👨‍❤️‍👨 💨
    Tibet : manifestation pour la visite de Xi Jinping dimanche 5 mai 2024 place de la République à Paris 😵‍💫
    Le Tibet un détail de l’ histoire ? meuh non jipo , une province enfin reconnue en attendant le retour de Taiwan ...
    & l’ annexion des Eparses par : rat-zoelina 😈 ?

    • 3 mai à 20:49 | bekily (#9403) répond à Jipo

      Jipo
      diplomatiquement
      en principe
      ON NE FERME JAMAIS LA PORTE ! tant que faire se peut ...

    • 4 mai à 09:23 | gepetto (#11648) répond à Jipo

      Au début de la guerre, pardon de « l’opération spéciale », on est bien aller parler à Poutine mais rien n’y a fait.
      On peut tout à fait parler à XI Jinping. Cela ne veut pas dire approuver ce qu’il fait loin de là. Tant que possible autant essayer même si les chances d’un changement sont nulles.

  • 3 mai à 20:23 | Saint-Jo (#8511)

    Panne technique ou oubli ou réelle volonté de MT ? Je n’en sais rien !
    Mais la suppression de l’espace des commentaires relatifs à cet édito du jour est finalement supprimée elle aussi !

    Je maintiens quand même mon post dont ci-dessous un lien pour l’ouvrir !

    Mon premier réflexe était d’en faire un copier/coller !

    Malheureusement les ciseaux de MT.com ont sévi !

    Voilà pourquoi j’essaie d’en donner le lien pour voir jusqu’à quel point le bâillon de MT.com est perspicace !

    https://www.madagascar-tribune.com/L-Israelien-Ron-Weiss-nomme-nouveau-directeur-general.html#forum568404

  • 3 mai à 21:45 | #tsimahafotsy (#11508)

    « il y a des vérités à dire, mais également qu’il y a une manière de les dire. » sic.

    Le journalisme est une quête inlassable de la vérité,
    même si c’est une put.e que nous faisons tous semblant d’aimer,
    fût-elle honteuse, inconfortable et dérangeante.
    Je ne suis pas journaliste, mais un citoyen engagé.
    Quand on lutte contre l’arbitraire, contre l’opacité, contre la manipulation, contre l’incurie,
    contre l’incompétence, contre l’ignorance, contre les cons, contre la violence sociale,
    contre le pouvoir dictatorial d’une oligarchie maffieuse…
    s’il y a des vérités à dire, il faut les dire d’une manière radicale et non équivoque.
    La nuance c’est l’ assurance de l’inexistence .

    Exemples :
    - quand j’écris que razouel est inculte et mythomane, je dis la vérité crue, je ne calomnie pas.
    C’est un diagnostic clair et non équivoque, vu et entendu tout ce qu’il dit comme conneries et velirano non-tenues.

    - Les #7070 sont des malades mentaux affabulateurs, des désinformateurs pas très malins,
    achetés pour rabâcher les mêmes conneries depuis 2009, 24/24, 7/7, 365/an sur MT.com.
    Je ne descend pas dans le caniveau de l’insulte facile,
    je constate et je lance le débat dans la dignité et le respect de mon éthique déontologique :
    avec passion mais sans mensonges, sans insultes, et sans calomnies.

    - Pourquoi la HCC, la CENI, les bebaoty, le clergé kato, le galonnés d’operette et les zinzins oranges sont-ils dans l’incapacité intellectuelle et psychologique de comprendre que la totale déliquescence
    de Madagascar est due à un homme inculte et mytho qui a fait un coup d’état en 2009 ?

    - Valait-il mieux rester colonisé avec le gouverneur général Victor Augagneur
    pour le bien-être social des indigènes malagasy,
    que de vivoter, tsy mety velona tsy mety maty avec l’actuel gouverneur général Cedric razouel ?

    Un constat comme un diagnostic sert à lancer le débat sur les vérités qui dérangent,

    • 3 mai à 22:18 | Zora (#10982) répond à #tsimahafotsy

      👏👏👏👏👏👏👏

    • 3 mai à 23:32 | Demokraty (#9635) répond à #tsimahafotsy

      « tsy mety velona tsy mety maty »
      😂😂😂😂

    • 4 mai à 05:19 | Gérard (#5118) répond à #tsimahafotsy

      Il existe pourtant des personnes qui ont la haine collée au cerveau et qui ne peuvent rien faire d’autre que calomnier et injurier juste pour librer un peu de cette haine en pensant quelles ont raison. Malheureusement elles ne se rendent pas compte que ce que dicte leur cervelle de limace baveuse par temps de pluie nest pas contagieux.

    • 4 mai à 07:40 | Ombiasy (#11606) répond à #tsimahafotsy

      HS.__Nous avons eu pour notre malheur ’(!) un Galliéni ,un Augagneur.Ils étaient homme d’action et d’entreprises.Dans la situation actuelle c’est la France qui aurait besoin de tels hommes d’action et de longueur de vue pour relever un pays décadent.

    • 4 mai à 08:45 | Shalom (#2831) répond à #tsimahafotsy

      Et qui ont régi le statut de l’indigénat dans les colonies.

  • 4 mai à 07:30 | Ombiasy (#11606)

    1947__Sagayes contre fusils_combat perdu d’avance_ une seule chance : que tout le peuple malgache se soulève .Ce qui n’advint pas.et ,surtout, chez les Ambaniandro, on resta bien tranquilles.Les tribus ne sont pas venus au secours des frères.
    Les 3 députés Raseta ,Ravohangy ,Rabemananjara accusés d’avoir été les principaux instigateurs de cette rebellion furent condamnés à mort mais jamais exécutés .Un jour ils furent libérés et eurent une fin de vie heureuse ,dans les honneurs.

    • 4 mai à 08:47 | Shalom (#2831) répond à Ombiasy

      Qu’est-ce qu’il est c.on et bête ce mec, et il se dit malagasy.
      Un nostalgique des temps sombres, un collabo ou un descendant de collabo.

    • 4 mai à 09:14 | Ombiasy (#11606) répond à Ombiasy

      Shalom _Retenez que l’indigénat a été une période .Le pays manquait alors de main d’ouvre : il fallait équiper le pays.à remarquer que cette situation fut abolie en1946 _dans l’apres guerre _ grace à la demande du député sénégalais Lamine Gueye . Et ,curieusement,C’est un an apres cette libération que la cote est entra en rebellion.Allez comprendre !!
      Mais aujourdh’ui il y a pléthore de main d’oeuvre au chomage et le pays manque de riz ,n’a plus d’eau à la fontaine et plus de lumière .Pourquoi ?

    • 5 mai à 14:39 | bekily (#9403) répond à Ombiasy

      🤪🤪🤪🤪🤪🤪
      Contes et legendes revisitées à la sauce tai...ingy

  • 4 mai à 08:45 | #tsimahafotsy (#11508)

    4 mai à 05:19 | Gérard (#5118) répond à #tsimahafotsy ^
    Il existe pourtant des personnes qui ont la haine collée au cerveau et qui ne peuvent rien faire d’autre que calomnier et injurier juste pour librer un peu de cette haine en pensant quelles ont raison. Malheureusement elles ne se rendent pas compte que ce que dicte leur cervelle de limace baveuse par temps de pluie nest pas contagieux.

    Le #5118 a ausculté le patient Gérard, et il a rendu son diagnostic.
    Ce que dicte la cervelle baveuse de Gerard par temps de pluie n’est pas contagieux !
    Ouf !

    • 4 mai à 09:29 | gepetto (#11648) répond à #tsimahafotsy

      Alors que ce qu’avance tsima n’est que pure vérité frappée d’une intelligence à nulle autre pareille.

    • 4 mai à 09:57 | #tsimahafotsy (#11508) répond à #tsimahafotsy

      Ma foi, si gepetto le dit , je ne vais pas le contredire 😂

    • 5 mai à 15:19 | Ombiasy (#11606) répond à #tsimahafotsy

      Bekillle__Ignorantus_ignoranta _ignorantum !
      Vous avez beaucoup à apprendre .Interrogez.lisez.Souvent est glorieuse celle qui croit avoir compris.Cela devrait passer avec le grand age.

    • 5 mai à 15:27 | bekily (#9403) répond à #tsimahafotsy

      Hihi
      Le troll cellophane et perroquet a besoin d’interpeller
      Mais
      PSCIIIITTTT

  • 4 mai à 15:12 | lé kopé (#10607)

    Tsimahafotsy ... Président .

    • 5 mai à 15:51 | Ombiasy (#11606) répond à lé kopé

      Retour de la trolesse Bequilly ? Andafy est là

    • 5 mai à 16:16 | bekily (#9403) répond à lé kopé

      Perroquet sans imagination...et confusion de rôle

  • 5 mai à 13:58 | #tsimahafotsy (#11508)

    « Si nous souhaitons tous voir la situation de Madagascar s’améliorer en matière de tolérance et d’esprit civique, nous devons commencer par être nous-mêmes le reflet de ce changement et de cette dignité que nous espérons voir dans notre pays. » dixit Ndimby & Patrick.

    Entièrement d’accord.
    L’indifférence criminelle, le cynisme des politiciens, l’acculturation , l’extrême misère
    et le déni de sa propre histoire ne peuvent engendrer que des comportements antisociaux
    et contre-productifs.
    Foutaise si on croit que la corruption qui gangrène tout le système politique, l’économie et les mœurs peut être éradiquée par des organismes comme le PAC ou le bianco et autres commissions à la noix !

    Si nous voulons nous améliorer en matière d’esprit civique et sortir durablement de la corruption
    et donc de la pauvreté, et retrouver notre dignité, notre identité propre et une confiance en soi,
    il faut mettre l’Éducation et l’Enseignement de l’histoire ( la Culture) en priorité.
    Il faut que l’éleveur Bara ou Antandroy puisse avoir le même sentiment de fierté et d’appartenance
    à la Nation malagasy autant que l’intellectuel Betsileo ou le paysan Merina,
    ou le rebelle Betsimisaraka ou Sihanaka.
    Pour le moment, nous ne sommes qu’un ramassis de tribus au bas de la pyramide de Maslow
    sans aucune ambition sur l’avenir de notre pays.
    La dictature foza a désacralisé l’Histoire avec son kolize,
    et l’individualisme, l’égoïsme social et l’esprit mercantile règnent.
    Samy mandeha, samy mitady !
    Chacun pour soi et Dieu pour tous !
    Izay mahasoa hataon’Andriamanitra !

    La puissance créatrice de prospérité ne se décrète pas par des effets d’annonce , des velirano
    ou des plans élaborés par des technocrates ou les aides des institutions financières internationales.
    La puissance créatrice de prospérité arrive automatiquement quand nous aurons retrouvé l’ensemble des valeurs matérielles et spirituelles crées au cours de notre histoire.

    Et quand je vois l’ordre protocolaire du Ministre de l’Éducation et celui de la Culture,
    dans le gouvernement foza, il m’arrive d’être pessimiste sur le devenir de ce pays.

    • 5 mai à 14:24 | gepetto (#11648) répond à #tsimahafotsy

      "« Si nous souhaitons tous voir la situation de Madagascar s’améliorer en matière de tolérance et d’esprit civique, nous devons commencer par être nous-mêmes le reflet de ce changement et de cette dignité que nous espérons voir dans notre pays. » dixit Ndimby & Patrick.

      C’est bien vrai mais il y a encore beaucoup de travail a faire. Il n’y a qu’a lire les posts émanents des « érudits malgaches » pour s’en persuader.

      "Pour le moment, nous ne sommes qu’un ramassis de tribus au bas de la pyramide de Maslow
      sans aucune ambition sur l’avenir de notre pays.« Quand même. Il vous arrive parfois d’ouvrir les yeux. Je rajouterai que c’est loin d’être fini. »Et quand je vois l’ordre protocolaire du Ministre de l’Éducation et celui de la Culture,
      dans le gouvernement foza, il m’arrive d’être pessimiste sur le devenir de ce pays.« Moi aussi je suis très pessimiste. Surtout quand le lis les posts de »l’intelligentsia malgache"sur ce forum.

    • 5 mai à 14:42 | bekily (#9403) répond à #tsimahafotsy

      Qui s’intéresse aux .......
      De gepetto anticaste ????

    • 5 mai à 15:26 | Saint-Jo (#8511) répond à #tsimahafotsy

      Resa-ke ataon’i « gepetto » mpitsi.fotra antsena !
      Odian’ilery tsy fantatra ny manjo ireo telo lahy mpitondra fanjanjakana vazaha tamin’ny fotoana andro nanonganan-dry lerony an’i Marc Ra8 , dia mametrahan-dry lerony an’i dondrom-belona akoho lahy fataka governora jeneraly traître cédric bac-3 ho filoha !
      1. i Sarko tao amin’ny lapan’ny Elysées izao dia voarohirohin’ny fitsarana amin-javatra maro , ka anatin’izany ny resaka vola nalaina tsy ara-dalana tany amin’i Kadhafi nanaovana fampielezan-kevitra ka nahalasa prezidà an’i Sarko
      2. i Fillon , izay Premier Ministr’i Sarko , sy ny vadiny koa ity dia mbola vao maika koa tanarahan’ny fitsarana ; isan’ny anatin’izany ny nanomezan-dry zareo karama olona akaiky azy mivady kanefa tsy niasa akory .
      3. Claude Guéant koa , ministre de l’intérieur an’i Sarko aloha , dia secrétaire général ny gouvernement avy eo , dia nohelohin’ny fitsarana ka efa nogadraina noho ny vola tsy azy kanefa nalainy !

      Ireo aloha no tanisaiko izao !
      Fomba nataon’ny tompom-pahefana vazaha izay nanosika an’i poltron governora jeneraly traître cédric bac-3 ho filoha ireo odian’i « gepetto » mpitsi.fotra antsena tsy fantatra ireo !

      Ntsss ! He.totra antsena akory aza tsy voan’ity « gepetto » mpitsi.fotra antsena ity , ka eto lery no be resa-ke ery !

    • 5 mai à 15:28 | bekily (#9403) répond à #tsimahafotsy

      👏👏👏👏👏👏👏
      Oui, la culture en priorite

    • 5 mai à 17:40 | Shalom (#2831) répond à #tsimahafotsy

      @ Tsimahafotsy,

      Mankasitraka feno 100% ny fanadihadihana toa itony :

      « La puissance créatrice de prospérité arrive automatiquement quand nous aurons retrouvé l’ensemble des valeurs matérielles et spirituelles crées au cours de notre histoire. »

      👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

  • 5 mai à 15:08 | Ombiasy (#11606)

    Gepetto___à se demander si cette tribu qui s"autoproclame élitaire apporte à la France un élan,une conscience ,un savoir faire dont elle n’a jamais fait preuve chez elle...Désertion

    • 5 mai à 16:42 | bekily (#9403) répond à Ombiasy

      Larzor
      Tatane
      Culture ancestrale : piment, alcool , inceste

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS