Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 20 juillet 2024
Antananarivo | 15h07
 

Economie

Commerce

Filière vanille : la campagne à partir du 10 juillet à Analanjirofo

samedi 6 juillet |  1071 visites  | Mandimbisoa R.

Dans une initiative visant à revitaliser l’industrie de la vanille dans la région Analanjirofo, le ministère de l’Industrialisation et du Commerce (MIC) a récemment annoncé des changements importants concernant le calendrier de la campagne de vanille. À la suite de demandes pressantes émanant de la région Analanjirofo, le maire de la commune d’Ambodimanga, Ramialison Ratombondrainy, également président du groupement des maires du district de Maroantsetra, il a été fixé que cette campagne débute le 10 juillet prochain, pour la saison de récolte 2024.

Cette décision, résultat d’une étroite collaboration avec les planteurs et les opérateurs locaux, a pour objectif principal d’améliorer les conditions de production et de commercialisation de cette épice, au bénéfice de tous les acteurs impliqués. Ces derniers manifestent ainsi leur enthousiasme par rapport à cette nouvelle décision et estiment que la nouvelle saison s’annonce prometteuse.

Cette modification devrait favoriser une meilleure planification de la filière et une coordination optimale entre les différents acteurs, puis que les acteurs estiment qu’elle a pour objectif de garantir des retombées positives pour les planteurs, les opérateurs et toute la communauté liée à cette filière emblématique de Madagascar. Ainsi, cela devrait permettre de trouver une issue favorable pour cette filière qui a souffert depuis des années à cause des problèmes différents.

-----

15 commentaires

Vos commentaires

  • 6 juillet à 11:01 | Vohitra (#7654)

    Il faudra laisser aux acteurs de la chaine de valeur de la filiere de prendre leurs responsabilites...

    Le MIC n a rien a faire la dessus...

    Al Capone tire la ficelle a travers le MIC...

  • 6 juillet à 11:03 | Turping (#1235)

    Un cycle endémique non évolutif .Eh bain ,à part les trafics de vanille ,les récoltes précoces ,les détournements ,etc....est-ce que Madagascar avec ses richesses naturelles en faune et flores deviendra t’il un pays prospère pour vaincre les misères sans parler du financement international mais les devises qui vont renflouer les caisses vides de l’état ? Omeo vola foana vazaha !

    • 6 juillet à 12:14 | luczanatan (#321) répond à Turping

      Turping,
      Si l’exploitation des ressources naturelles avait un Impact sur l’évolution du pays, économique ou autre ça se saurait depuis le temps.
      Il y a captation des revenus de la ressource, évasion des revenus concernés et où sont les impôts et les réinvestissements ?
      Cher ami citez moi les noms des 100 premières entreprises de Madagascar, leur chiffre d’affaires leur bénéfice leur organigramme leurs actionnaires.

    • 6 juillet à 12:15 | luczanatan (#321) répond à Turping

      Turping,
      Si l’exploitation des ressources naturelles avait un Impact sur l’évolution du pays, économique ou autre ça se saurait depuis le temps.
      Il y a captation des revenus de la ressource, évasion des revenus concernés et où sont les impôts et les réinvestissements ?
      Cher ami citez moi les noms des 100 premières entreprises de Madagascar, leur chiffre d’affaires leur bénéfice leur organigramme leurs actionnaires.

    • 6 juillet à 12:22 | bekily (#9403) répond à Turping

      Sans corruption
      Avec quelques dirigeants plutôt scrupuleux , avec un.peu de savoir économique...et géopolitique
      En excluant les dirigeants incultes et mythomane, dangereux .
      Madagascar peut parfaitement être un pays émergent...quasiment capable de vivre en otarcie en plus.

    • 6 juillet à 23:41 | Turping (#1235) répond à Turping

      Luczanatan
      Justement on vit encore à l’époque du moyen âge où les ressources s’évaporent dans la nature sans réinvestissement pour augmenter le rendement et les productivités en assumant d’abord les besoins substantiels de la population .Madagascar avec les dirigeants capables de gérer la situation a les prérogatives de gérer l’essentiel dont le peuple en a besoin .Or ,ce qui n’est pas le cas . Les impôts récoltés s’il y en a ne serviraient à rien à part les détournements et la CORRUPTION.
      Bekily
      Oui ,la corruption est un frein majeur du non avancement avec les personnes incultes n’ayant pas les notions minimales .Par contre même si Madagascar est une île ,vivre en autarcie n’est pas une bonne augure sans dépendre forcément des autres car on a normalement tout ce qu’il faut naturellement en trempant avec les technologie évolutive .Un paradigme !

    • 7 juillet à 00:39 | Turping (#1235) répond à Turping

      Les échanges commerciaux bien maîtrisés ne sont pas à proscrire pour maintenir l’équilibre budgétaire afin de réinvestir ( théorie de Keynes).Si ma mémoire est bonne Bekily n’est pas contre l’investissement réel pour venir en aide dans le Sud etc....ce dont la population en a besoin par exemple, à condition que le pays soit bien géré....
      Pourquoi ne pas exporter la surproduction imaginaire s’il y en a pour ne pas rester en autarcie ??? Et les échanges win -win ,car il faut se battre... Désolé même si je ne m’attarde pas uniquement à critiquer le pouvoir en place, apporter des solutions fait partie des échanges.

    • 7 juillet à 00:39 | Turping (#1235) répond à Turping

      Les échanges commerciaux bien maîtrisés ne sont pas à proscrire pour maintenir l’équilibre budgétaire afin de réinvestir ( théorie de Keynes).Si ma mémoire est bonne Bekily n’est pas contre l’investissement réel pour venir en aide dans le Sud etc....ce dont la population en a besoin par exemple, à condition que le pays soit bien géré....
      Pourquoi ne pas exporter la surproduction imaginaire s’il y en a pour ne pas rester en autarcie ??? Et les échanges win -win ,car il faut se battre... Désolé même si je ne m’attarde pas uniquement à critiquer le pouvoir en place, apporter des solutions fait partie des échanges.

    • 7 juillet à 05:48 | bekily (#9403) répond à Turping

      Bonjour Turping
      Bien sûr
      Il me semble l’avoir souligné que vivre en otarcie dans une économie mondialisée Est impossible......a moins de vivre comme un homme primitif.

      Cela ne peut plus se concevoir depuis L’arrivee de l"ere de l’industrialisation,

      Maintenant L’IA....

      Notre intérêt c’est fermement d’ IN’VESTIR dans la matiere grise

      Les Chinois, les Japonais , les Coreeens du sud l"ont compris...et voient le résultat
      ET BEAUCOUP DE TRAVAIL !!!!

      AMPIANARO NY ANKIZY
      IZANY NOHO TOKONY TARIGETRA RAHA TIA ANDROSO.

    • 7 juillet à 06:16 | bekily (#9403) répond à Turping

      Corrigé
      AUTARCIE..

  • 6 juillet à 11:16 | Le kope (#11677)

    Isandra, Peut on croire qu’avec le prix de la vanille qui se devalue..., la population locale puisse encore voter pour le pouvoir en place ? C’est une preuve tangible de détournement des voix des électeurs dans tout le territoire national. Avec la promesse de tripler le prix de la vanille , les paysans se retrouvent actuellement dans la misère ,car les prix diminuent de plusieurs centaines de milliers d’ AR.

    • 6 juillet à 12:41 | bekily (#9403) répond à Le kope

      RAVATOMANGA à fait main basse sur la vanille.
      Son INCOMPETENCE DANS LA CONNAISSANCE DU MARCHE MONDIAL
      Depuis qu’il a fourré son nez dans ce commerce tout s’est écroulé
      IDEM pour le litchi.

      L’argent ne suffit pas pour prétendre avoir le SAVOIR FAIRE. !!!
      Là est LE PROBLÈME RAVATOMANGA en latiere AGRICOLE et malheureusement devenu le problème des petits producteurs.

      RAVALOMANANA AVAIT ÉTUDIE L’AGRICULTURE, et s’etait SPÉCIALISÉ dans le domaine, il n’avait pas mis la charrue avant le zébu....

      Nous perdons notre leadership pour la vanille.Beaucoup d’autres pays s’y mettent.

      Pour le LITCHI : L’ABSENCE DE SAVOIR FAIRE DE RAVATOMANGA a poussé des concurrents africains à une guerre de production dans la QUALITE( Afrique du Sud, Botswana etc)
      Le litchi malgache FAMELIQUE ET PEU ATTIRENT ne ressemble plus au beau litchi du temps de Fakra par exemple...

    • 6 juillet à 12:52 | bekily (#9403) répond à Le kope

      RAVATOMANGA à fait main basse sur la vanille.
      - Son INCOMPETENCE ,
      - SA MECONNAISSANCE DU MARCHE AGRICOLE MONDIAL fait quelques ravages.
      Depuis qu’il a fourré son nez dans ce commerce, tout s’est écroulé !
      Avec le prix plancher sans analyse pertinente et approfondie du marché, il a « TROP EMBRASSE ET MAL ETREINT » ! )
      IDEM pour le litchi.

      L’argent ne suffit pas pour prétendre avoir le SAVOIR FAIRE. !!!
      Là est LE PROBLÈME RAVATOMANGA en matiere AGRICOLE
      et malheureusement c’est devenu le problème des petits producteurs.

      RAVALOMANANA AVAIT ÉTUDIE L’AGRICULTURE, et s’etait SPÉCIALISÉ dans le domaine, il n’avait pas mis la charrue avant le zébu....

      Nous perdons notre leadership pour la vanille.Beaucoup d’autres pays s’y mettent.

      Pour le LITCHI : L’ABSENCE DE SAVOIR FAIRE DE RAVATOMANGA a poussé des concurrents africains à une guerre de production dans la QUALITE( Afrique du Sud, Botswana etc)
      Le litchi malgache FAMELIQUE ET PEU ATTIRANT sur les étals européens ne ressemble plus au beau litchi du temps de Fakra par exemple...

      J’en ai honte mais je préfère acheter le litchi reunionnais arrivé par avion même plus cher.

  • 6 juillet à 18:18 | Jipo (#4988)

    Le Litchi Réunionnais arrive par avion sous 48h00 et surtout n’ est ni irradié, ni soufré contrairement au Malgache , dont la couleur ressemble à une tache de vinasse séchée sur une serviette ou nappe blanche .
    Le litchi Réunionnais conserve sa belle couleur rouge litchi .
    Les productions Malgaches comme aussi la vanille sont sabotées par l’ avidité endémique et insupportable (de konnerie) de ses dirigeants !
    Les producteurs sont doublement victimes ...

    • 6 juillet à 18:31 | bekily (#9403) répond à Jipo

      👍👍👍👍👍👍

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS