Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 20 juillet 2024
Antananarivo | 15h43
 

Infrastructure

Infrastructures

Atelier sur la mise en œuvre de stratégies d’amélioration des routes rurales

vendredi 5 juillet |  627 visites  | Sandy RAZ

L’état des routes se trouve dans un état alarmant ! Deux tiers du réseau routier est déplorable. Chaque saison des pluies, les deux tiers des infrastructures, routes et ponts, sont très dégradés, voire impraticables. Constat encore plus préoccupant, 17 millions d’habitants sont encore isolés à plus de 2 km d’une route praticable en tout temps.

Un atelier a été organisé le 1 et 2 juillet 2024 au Novotel Ivandry pour aider à définir la stratégie nationale de développement et de gestion des routes et devrait déboucher sur des recommandations pratiques pour un redressement urgent du réseau routier. Le réseau totalise environ 32 000 km dont 21 000 km de routes régionales et locales. 90 % des échanges, trafic de voyageurs et transport de marchandises, sont assurés par les transports routiers.

Organisé en partenariat avec UNOPS (les financeurs ONU) avec l’appui de la Banque Mondiale pour accompagner le Ministère des Travaux Publics et le Ministère de l’Agriculture et de l’élevage. Des experts ont assisté à l’atelier pour réfléchir à l’avenir du réseau routier, en particulier celui des réseaux ruraux.

Investir dans les routes rurales est un tremplin pour le marché agricole, puisque des vivres bloqués sont autant de récoltes invendues. Le réseau rural est une voie de communication et un des leviers essentiels du développement durable pour renforcer l’inclusivité et la résilience aux changements climatiques. Ce chantier permettra à terme de réduire l’insécurité alimentaire et la pauvreté rurale. Par conséquent, la grande priorité nationale du prochain gouvernement sera exactement de faire des routes.

-----

2 commentaires

Vos commentaires

  • 11 juillet à 05:30 | umberto (#10893)

    Et les routes nationales a jamais !!!

  • 11 juillet à 05:34 | umberto (#10893)

    Les routes nationales sont désormais au niveau des routes rurales sauf quelques résidus de goudron entre un trou et l’autre !!!

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS